Laure CASTELNOVO,
Architecte diplômée d’Etat

Un baccalauréat scientifique en poche, j’intègre l’école BOULLE à PARIS, option architecture intérieure. J’y passe cinq ans, l’exigence est le maitre mot.
Nous apprenons à réfléchir, à dessiner les détails, nous allons dans les ateliers de fabrication pour découvrir comment un dessin devient réalité. Ma sensibilité aux matériaux s’enrichit ainsi que la connaissance des aspects, des caractéristiques physiques, du toucher, du rendu des matières à mettre en œuvre.
Je travaille en sortant de l’école. Mon patron, souvent en déplacement me laisse gérer l’agence parisienne. J’assure les rendez-vous avec les maîtres d’ouvrage, le dessin et le suivi de chantier jusqu’à la réception. J’apprends pleinement mon métier.
Je travaille ensuite dans différentes agences parisiennes et notamment celle de J.M.Wilmotte.
Je rentre en Bourgogne. Les thématiques et programmes diffèrent. La décoration d’immeubles haussmanniens n’est plus mon quotidien : je découvre la rénovation qui me passionne !
Je m’inscris à l’École d’Architecture de Lyon, devenir architecte est indispensable pour mes nouvelles fonctions (transformer et agrandissement d’une construction existante).

J’aime les vieilles pierres, l’âme d’un lieu, les vues sur le paysage.

Et transformer un lieu pour lui donner un nouveau départ, savoir que sa pérennité peut être assurée.

À partir de la découverte d’un lieu, d’une maison où des maîtres d’ouvrage souhaitent vivre, je peux créer, améliorer le quotidien, rendre un espace fonctionnel, comprendre ce que les gens aiment, leur apporter des idées pour changer leur vie.

Des viticulteurs en Bourgogne m’ont fait confiance pour améliorer leur lieu de production. Travailler pour eux, c’est être proche des gens. Comprendre leurs problèmes, les disfonctionnements des locaux, observer leur quotidien, la période des vendanges, intervenir pour simplifier leurs tâches quotidiennes. J’arrive avec un œil extérieur.

Chaque projet est différent, chaque maître d’ouvrage est différent.

Je demande toujours aux gens pourquoi ils ont besoin d’un architecte ?

Ensuite la mission se met en place (relevé, avants projets, avant-projet définitif, descriptif des travaux et suivi jusqu’à la réception).

Je suis force de proposition. Je respecte les décisions prises par les maîtres d’ouvrage.

Je propose mais n’impose pas.

Un projet peut être long. Chaque phase apporte ses questionnements. L’objectifs est d’établir une relation de confiance pour trouver des solutions au fur et à mesure.

Une idée ? Une envie ? Un projet ?